Patricia Cornwell

Aller en bas

Patricia Cornwell

Message  Sylla le Jeu 2 Avr - 12:03



Charlotte, en Caroline du Nord. Une cité depuis longtemps surnommée «le nid de frelons de l’Amérique». La violence y est quotidienne.
Virginia West, chef de la police, enquête sur une série de meurtres visant exclusivement des hommes d’affaires. C’est dire si elle est ravie lorsque sa supérieure hiérarchique lui confie pour mission de patrouiller dans la ville avec Andy, un jeune journaliste désireux de vivre la vie des flics au quotidien…
Mais Andy, d’abord maladroit, se révélera assez vite un coéquipier hors pair…
Chaque nouveau livre de Patricia Cornwell est désormais un événement. Elle délaisse ici provisoirement Kay Scarpetta, pour nous entraîner dans l’enfer quotidien d’une Amérique au bord du chaos social – drogue, prostitution, violence, dérives multiples –, au gré d’un suspense qui n’exclut pas l’humour. Décidément, Patricia Cornwell a plus d’un tour dans son sac!


SOURCE: Le Livre de Poche

Mon avis: J'avoue que j'ai été un peu déçue en ce sens où il n'y a pas d'enquête. Un meurtrier sévit à Charlotte mais on en entend parler sans assister à l'enquête. C'est plus un livre sur la vie des personnages principaux: Judy Hammer, Virginia West et Andy Brazil.

Cela dit c'est un livre qui se lit quand même assez facilement si on oublie qu'à l'origine on s'attendait à un roman policier en bonne et due forme.

On peut dire que Judy Hammer, chef de la police, n'a pas été épargnée et malgré tout elle arrive à faire bonne figure devant tout le monde. On peut dire que c'est une coriace dans son genre! Je n'était pas très fan du personnage au départ mais plus j'avançais dans le livre, plus je l'appréciais.

Avec Virginia West, j'avoue que j'ai un peu plus de mal, je l'ai trouvé trop détachée par moment par rapport aux évènements et pourtant à d'autres elle se sentait très concernée, ça va d'un extrême à l'autre. J'ai préféré Niles, le chat, lui au moins il était comique, et intelligent de surcroit!

Je pense que le personnage le plus attachant était Andy Brazil, ce petit jeune qui veut se détacher du lot, faire une différence, montrer qu'il n'est pas qu'un charognard à l'affût du moindre scoop à l'inverse de ses collègues. Le problème c'est que trop de gentillesse ne l'aide pas et qu'il se fait doubler à tous les coups. C'est un personnage qui souffre de part son passé: la perte tragique de son père et sa mère alcoolique.

Au final, je ne dirais pas que je recommande chaudement ce livre, la série Kay Scarpetta est beaucoup plus palpitante que celle-ci! Mais j'en garde un bon souvenir malgré tout.
avatar
Sylla
Admin

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 1647
Age : 34
Localisation : Quelque part dans mon corps!
Date d'inscription : 27/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://boulevard-denotreame.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia Cornwell

Message  Sylla le Mer 15 Juil - 16:08



En deux ans, quatre couples ont disparu dans la région de Williamsburg. On a retrouvé leurs voitures, et, plusieurs semaines après, leurs restes… Trop peu de choses en vérité pour que Kay Scarpetta puisse déterminer les causes du décès.

Mais, cette fois, tout va changer : l’étudiante qui circulait avec son petit ami à bord d’une Jeep Cherokee est la fille d’une des femmes les plus puissantes des États-Unis, numéro un de la lutte antidrogue,qui est bien décidée à remuer ciel et terre pour élucider cette disparition.


SOURCE: Le livre de poche

Mon avis: Encore un livre de Patricia Cornwell avec lequel je me suis délectée! Et pourtant, j'ai bien cru qu'on allait finir le livre sans coupable.

Ce n'était pas gagné au départ: aucun indice sur les corps, tellement dégradés que même une autopsie ne pouvait rien en tirer. Ah s'ils avaient fait appel à Brennan, je suis sûre qu'elle aurait trouvé un indice de taille!

Mais comme l'a dit Marino à la fin, ils ont découvert le coupable sur un coup de chance. Mais un coup de chance qui a tourné au drame par la suite! Pourquoi faut-il toujours que ses livres se terminent mal! Oui, je sais c'est elle qui décide, et c'est bien parce qu'elle ne fait pas ce qu'attendent les lecteurs que ses livres sont parfaits!

A mesure que j'avance avec les personnages, au fil des livres, j'apprécie de plus en plus Marino, pourtant je le détestais vraiment au début!

Lucy m'a manqué dans ce livre, j'aurais bien voulu la retrouver, d'autant qu'en trois livres, elle passe de l'âge de dix ans au lycée! Elle a passé des classes ou Patricia Cornwell adore faire défiler les années?
avatar
Sylla
Admin

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 1647
Age : 34
Localisation : Quelque part dans mon corps!
Date d'inscription : 27/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://boulevard-denotreame.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum